20 Déc 2017

Dans le cadre de la démarche Eau&Bio, le Syndicat de la Nive lance un programme d’étude et d’expérimentations sur les cirphis à l’échelle du bassin versant de la Nive.

La noctuelle des graminés, chenille plus connue sous le nom de cirphis, est un ravageur occasionnant des dégâts aux cultures de maïs mais surtout aux prairies.

Depuis quelques années les attaques deviennent de plus en plus fréquentes et de plus en plus dévastatrices sur le Pays Basque. Les dégâts occasionnés peuvent causer la perte totale des prairies, ce qui constitue une véritable catastrophe pour les éleveurs de ce territoire dont les systèmes d’élevage sont basés principalement sur la fauche et le pâturage.

Malgré ces constats, peu d’études ont été menées sur cette espèce qui aujourd’hui est encore mal connue (cycle de développement, conditions climatiques et environnementales favorisant son développement…) et les moyens de luttes sont faibles.

Le Syndicat de la Nive a lancé un appel d’offre pour étudier ce ravageur et expérimenter des moyens de lutte sans pesticide. Les associations EHLG et BLE ont remporté le marché.

Objectif : apporter aux producteurs des solutions de lutte efficaces et respectueux de l’environnement.